Rechercher

L'AMICALETTE


Voilà, toutes les bonnes choses ont une fin et après sept belles “Amicale” organisées sur la pointe médocaine et Soulac sur Mer, il était temps pour le Wine and Water de trouver une nouvelle formule pour mener à bien son évènement privé devenu culte.

Une chose est sûre, c’est que le désir de retrouver les sources et les motivations à faire ce type de rencontre était fort et que cela allait apporter des changements.

Le premier, et pas le moindre, est le changement de lieu. Fini les plages de sable fin et les embruns de l’atlantique. Place au Gers et son relief vallonné, un peu à cause de moi je dois l’avouer. Puis les gars de l’équipe éprouvaient le besoin d’être à nouveau plus présents avec les invités et moins dans l’organisation pure. Pour cela une diminution des participants était obligatoire avec également des activités moins chronophages pour profiter au maximum du moment présent.

Maintenant que les ingrédients étaient trouvés, il ne manquait plus que de recevoir les invités pour cette première Amicalette. Afin de pouvoir accueillir les participants, la base de Thoux, à l’est du Gers, a été retenue. De belles tentes canadiennes donnant sur le magnifique lac permettent un dépaysement total et on garde quand même cet attrait pour l’eau comme il était possible à Soulac.

Tout est en place au matin du samedi et il est temps de recevoir les invités qui petit à petit arrivent en groupe comme les Ba90rreurs, les fidèles auxerrois, l’équipe d’habitués basco-landais et les parisiens représentés par Julien et Pierre. D’autres ont fait le déplacement seuls mais motivés comme deux, notamment  Etienne avec sa R12 et son Vespa, Arnaud, Estelle et la clique de la région bordelaise, Seb au volant de la superbe 4l, Quentin venu de Toulouse avec sa Lancia et Biix en K70. Bref tout le monde est là, les festivités peuvent commencer.

Et quoi de mieux pour débuter qu’une petite balade. Ah oui car j’ai oublié de vous dire que parmis les changements, l’Amicalette sera sous le signe du roulage. Alors c’est parti pour une petite sortie sur des routes sinueuses qui nous amène directement vers l’ancien tracé du circuit de Cadours-Laréole. Aujourd’hui route ouverte à la confluence de trois départementales, ce macadam a connu ses heures de gloire, notamment après guerre, par l’organisation de grands prix automobiles internationaux jusqu’à l’accident tragique qui prendra la vie de Raymond Sommer dont le circuit porte le nom en hommage.

Pour cette fin d’après midi, point de record de vitesse mais plutôt de régularité qui sera demandé. En effet, le Wine and Water a prévu d'initier les participants à la régul. Alors après un peu de culture sur l’histoire du circuit et un briefing sur le but de la manoeuvre, les moteurs sont allumés et c’est parti pour les tours d’essai. Chacun tente de jouer le jeu mais très vite deux groupes se forment : ceux qui cherchent la victoire et ceux qui cherchent à tester leur machine. Mais dans tous les cas c’est un super moment de partage sous les rayons rasants du soleil couchant.

Ensuite, il faut reprendre la route pour atteindre notre repère de Brigands de la route. Car nous sommes un peu à la maison ici. Alors, on en profite pour accueillir les participants de l’Amicalette et les amis du Wine and Water autour du barbeuc et de bonnes mousses houblonnées. L’occasion était trop belle pour présenter en avant première notre première collection tout juste arrivée. La soirée se prolonge dans la nuit jusqu’à la remise des prix de l’épreuve de régularité gagnée par Thomas de Nantes. Mention spéciale également à JM qui a pété un temps de fou au guidon de la motobecane. Puis les gars repartent pour rejoindre le camping mis à part Enzo qui tente de faire le coup de la panne avec son E30.

Après une courte nuit et un bon petit dej, il est tant de se rassembler en milieu de matinée pour expliquer en quoi va consister la journée du dimanche. Le gars du Wine ont prévu une grosse sortie pour découvrir le Gers. Au programme près de 200 kilomètres entre route de campagne et nationales sinueuses avec en toile de fond les Pyrénées. Malheureusement quelques gouttes gâchent un peu la fin de matinée mais pas de quoi empêcher le pique-nique traditionnel prévu pour le midi avant la visite du château de Cassaigne, un des meilleurs domaine producteur d'Armagnac.

Suite à ça, les voitures reprennent la route, et leurs occupants profitent de l’après midi ensoleillée pour flâner sur le chemin. En même temps, entre villages typiques, brocantes, points de vue, le département à de quoi charmer et sur le retour nous pouvons voir et croiser des participants qui prennent le temps pour faire des photos, chiner ou boire un verre avant de revenir sur Thoux. D’ailleurs pour cette unique soirée de l’Amicalette, les organisateurs avaient prévu un moment convivial autour d’une plancha qui vit passer quelques kilos de magrets puis une ambiance musicale sous la tonnelle qui finira en soirée déguisée improvisée.

Et nous voilà déjà lundi matin. Certains ont rangé les valises avant le chant du coq mais quelques irréductibles restent jusqu’au dernier moment pour se charger d’ondes positives que peut apporter l’Amicalette. Cela permet au Ba90rreurs de faire une sortie mob d’autres une séance photo en bord de lac mais tous la tête remplie de bons souvenirs comme cela était déjà le cas pour l’Amicale. Alors on peut le dire, bravo le Wine and Water d’avoir su renouer avec l’esprit initial de cet évènement et que vive l’Amicalette!!


Texte : Florian.S - Photos : Kevin.B



427 vues