Rechercher

THE WALL


ENFIN!!!

Quel immense plaisir que de pouvoir enfin reprendre la route pour participer à des évènements. C’était la reprise ce week end et on ne peut pas vous cacher que nous étions comme des enfants un matin de Noël, ne tenant plus en place, pressés de découvrir ce qui nous attendait. Et pour la reprise, direction la côte basco-landaise ! Alors c’est parti, on charge la caisse et go to THE WALL.

Après quatre éditions de THE ROOF sur les toits de la capitale, Olivier SAINT-JOURS jette son dévolu sur sa région de villégiature, les Landes, pour ce bel événement du dimanche 27 juin. Mais avant ça, nos amis de chez DEUS Biarritz nous avaient concocté une petite balade pour rejoindre Hossegor.

Le rendez vous était fixé chez COBALT AUTOMOBILES pour le petit dej où une vingtaine d’équipages se préparaient à partir pour la première édition de THE RIDE. Il y a déjà une belle brochette d’autos sur place à notre arrivée. Christophe, alias le chimiste, arrive ensuite au volant de sa folle BMW 2002 tout fraîchement restylée, qui ne laisse personne indifférent.

Puis c’est autour d’un bon café chaud que Ben, de Deus, donne les instructions puis on prend la route pour THE TENEMENT OF TENACITY, pour récupérer le “welcome pack”, plein de goodies et surtout du road book tant attendu, élaboré par la ITZULI.

Le tracé nous amène sur les routes sinueuses du pays basque, entre la côte et la Rhune. Le temps est lui aussi typiquement basque, puisque une pluie fine tombe, parfois même accompagnée d’un épais brouillard. Mais qu’à cela ne tienne, nous enchaînons les étapes et nous nous émerveillons par la beauté de cette région et de ses villages pittoresques. C’est d’ailleurs le village d’Helette qui servira de scène pour la pause déjeuner préparée par BALME.

L’heure est déjà bien avancée et nous décidons de couper un peu la balade pour atteindre Hossegor. Un petit coup de propre sur la voiture avant de rejoindre le sporting casino qui accueille THE WALL. A peine le portail franchi, Olivier SAINT-JOURS vient nous placer et nous prenons directement une énorme claque. Au fond, le fronton rouge affublé du logo ANYWAYS avec à son pied une splendide Lancia 037 présentée par AUDIBERT AND CO. De chaque côté du mur, les rampes annoncent la couleur, ça promet, on va bien se régaler cette après-midi !

De chaque côté du terrain de pelote, une rangée de voitures bien éclectiques. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses, de la petite mini à la grosse féfé en passant bien sûr par une tripotée de Porsche, une poignée de bm et quelques modernes prestigieuses. Au centre du terrain de pelote basque, d'autres rampes attendent patiemment leurs riders alors que la queue s’allonge près du van des bières WOLL et des stands ANYWAYS et HUBLOT.

Il est 16h30 quand les démos commencent. Car là où ST JOURS excelle, c’est au mariage des caisses vintages et de la street culture. Des riders prestigieux font le show, et notamment les champions du monde en BMX flat que sont Matthias DANDOIS et Raphaël CHIQUET. Après quelques minutes de combos aussi techniques qu'esthétiques, c'est aux skaters de prendre possession des lieux et les tricks s'enchaînent sur le mur les rampes.

D’ailleurs, la 911 RSR d’Olivier placée entre les rampes va subir les assauts successifs de Vincent MILOU, George POOLE et Greg POISSONNIER entre autres. Après quasi une heure, les riders laissent de nouveau la place à la déambulation et tant mieux car une averse viendra mettre le hola à la fête. Certains exposants quittent prématurément le trinquet par de doux ronronnements motorisés. La place s’étant clairsemée, quelques participants en profitent pour immortaliser cette folle journée en plaçant leur voiture au pied du mur sous les objectifs des photographes en vogue comme Vince PERRAUD, Pierre BLONDEL, Thomas CORTESI, Brice DARAUT, Maxime CASSAGNE et on en passe.

Tout le gratin se devait d’être présent ce dimanche à Hossegor et on ne peut que féliciter Olivier SAINT-JOURS pour cette première édition que l’on attendait depuis longtemps dans le sud, sans oublier Ben de DEUS pour THE RIDE ainsi que l’ensemble de leurs partenaires. Quel plaisir de revivre ces moments entre passionnés et quoi de mieux pour reprendre le rythme que l’un des événements les plus cool sur cette planète? On ne sait pas mais on a hâte de reprendre le volant vers de nouveaux évènements.

Texte : Flo.S - Photos : Kevin BRUAND & Max CASSAGNE - Vidéo : Kevin BRUAND


215 vues